Fort de son usage éclairé de la 3D, ce documentaire retraçant l'évolution artistique du chorégraphe américain Merce Cunningham était évidemment taillé po...

Fort de son usage éclairé de la 3D, ce documentaire retraçant l'évolution artistique du chorégraphe américain Merce Cunningham était évidemment taillé pour le grand écran. Ramené à la 2D de salon, le film, stimulant portrait en pointillé d'une figure visionnaire de la danse disparue en 2009, ne perd pourtant pas grand-chose de sa magie originelle. Avec ce long métrage exigeant, la réalisatrice russe Alla Kovgan signe un objet certes linéaire dans sa construction, mais narrativement libre, formellement hétéroclite, plastiquement renversant, où l'on comprend que chez Cunningham la danse n'a jamais été à envisager comme la représentation d'un affect mais bien comme une expérience visuelle totale. Pas de bonus DVD.