Les sorties du label electronica Vlek sont trop rares pour passer à côté. Fonctionnant au coup de coeur, privilégiant une éthique de l'expérimentation, la maison bruxelloise a publié récemment Headcrash. Signé par le Français Yann Leguay, l'EP intrigue d'abord par sa conception, composé à partir de quatre disques durs d'ordinateurs, dépecés, bidouillés pour pouvoir être ut...

Les sorties du label electronica Vlek sont trop rares pour passer à côté. Fonctionnant au coup de coeur, privilégiant une éthique de l'expérimentation, la maison bruxelloise a publié récemment Headcrash. Signé par le Français Yann Leguay, l'EP intrigue d'abord par sa conception, composé à partir de quatre disques durs d'ordinateurs, dépecés, bidouillés pour pouvoir être utilisés à la manière de platine. Le résultat de ces expériences s'étend sur deux longs morceaux fragmentés, trips angoissés de techno minimale industrielle. Flippant mais dépaysant. Côté hip-hop, c'est la grande déferlante. Avec toujours le joyeux mélange des formats. EP ou album?, telle est la question. Dix titres, 33 minutes, par exemple, pour l'EP Paradis d'amour, de Krisy (producteur clé du Batterie Faible de Damso), ici en mode lover. Dix titres, 37 minutes pour La Vie augmente du vétéran Isha. Connu auparavant sous le nom de Psmaker, le rappeur bruxellois ne triche pas, le verbe cru faussement nonchalant, balancé sur des productions dark et minimalistes. Fort. Et puis il y a aussi le Zeppelin de l'Or du commun. Deux ans après l'Odyssée, le crew bruxellois, qui a servi de rampe de lancement à Roméo Elvis, est désormais réduit à trois membres (Swing, Loxley et Primero). Produit par le Lyonnais Vax1, il réussit un hip-hop feelgood, bourré de musicalité, tantôt jazzy (Cornes métalliques), tantôt funky fresh (Mets la gomme). Good vibes... Rayon rock, cela bouge aussi. Notamment du côté de Liège, avec Sweet Abandon, le premier EP des stoners de Valeero, énervés mais encore trop balisés; ou encore Pale Grey qui avec l'EP Ghost donne une nouvelle ampleur électronica-soul à son folk aérien, de bon augure avant l'album prévu en septembre. Et puis, il y a Tamino, chanteur égypto-anversois troublant, qui, avec le 5-titres Habibi, devrait intriguer tous les fans de Jeff Buckley...L.H.