"From King to a God"

C'est décidément l'année de Griselda. Après le carton de l'album de Westside Gunn, Pray for Paris, c'est au tour du frangin Conway The Machine, autre membr...

C'est décidément l'année de Griselda. Après le carton de l'album de Westside Gunn, Pray for Paris, c'est au tour du frangin Conway The Machine, autre membre du collectif de Buffalo, de publier un premier véritable disque solo. La liste des invités est relevée. Mâchonnant son flow typique -une balle lui a traversé le cou et la mâchoire, causant une semi-paralysie faciale qui a modifié sa diction-, Conway The Machine croise de solides gâchettes telles Freddie Gibbs (le funky Seen Everything But Jesus) ou Method Man ( Lemon), partenaires idéaux pour un hip-hop poncé aux nineties. S'il est moins homogène que Pray For Paris, From King to a God n'en reste pas moins savoureux -à l'image de Juvenile Hell, pièce de résistance à la noirceur poisseuse.