La voiture de demain jaugera l'humeur de ses passagers pour les rendre plus heureux, notamment à coups de vidéos positives et de massages sonores chez Kia et Hyundai. Cette approche gonfle une lame de fond chez les constructeurs automobiles transformant l'auto de papa en docteur. Originaire d'Israël, ContinUse Biometrics stupéfiait sur ce terrain les visiteurs du dernier Mobile World Congress. Cette start-up qui collabore avec Mercedes y présentait une caméra intelligente lisant, à distance, une vingtaine de paramètres vitaux des sujets qu'elle observe. Via une optique spéciale doublée d'un laser détectant les nano vibrations de nos organes internes, la pression artérielle, la fréquence cardiaque et la fonction pulmonaire sont, entre autres, passées au crible dans l'habitacle. Nettement moins invasif que les capteurs médicaux que Byton dissimulera dans les sièges de son futur SUV M-Byte, l'oeil de ContinUse Biometrics devrait se concrétiser en voiture d'ici un an demi. Son usage exact reste inconnu, mais les assurances se frottent déjà les mains.

www.cu-bx.com