" (L)e vrai symbole de la modernité, ce n'est pas l'automobile ou le smartphone, mais les Chicken McNuggets." Vlan. Dès l'introduction de leur premier livre en commun, Raj Patel, ancien économiste de la Banque mondiale devenu militant anticapitaliste, et Jason W. Moore, professeur à l'université de Binghamton et inventeur du concept de "capitalocène", balance...

" (L)e vrai symbole de la modernité, ce n'est pas l'automobile ou le smartphone, mais les Chicken McNuggets." Vlan. Dès l'introduction de leur premier livre en commun, Raj Patel, ancien économiste de la Banque mondiale devenu militant anticapitaliste, et Jason W. Moore, professeur à l'université de Binghamton et inventeur du concept de "capitalocène", balancent la purée. Il faut dire qu'ils ont épuisé leurs réserves de patience: face aux invraisemblables dévastations que le devenir-cheap de la civilisation de la consommation fait subir à notre planète, rester calme s'apparente de plus en plus à une forme de suicide soft. Cependant, plutôt que balancer un énième brûlot sur la crise mondiale, le changement climatique et les inégalités sociales, ils ont tout de même voulu prendre le temps du détour historique. Dans Comment notre monde est devenu cheap, ils remontent donc aux sources de la folie qui nous a menés au bord de l'abîme -sources qu'ils identifient comme autant de tentatives de "cheapification" de pans entiers de l'existence. Nature, argent, travail, alimentation, énergie, etc.: afin de parvenir à continuer à faire tourner la planche à billets et à calmer les ardeurs des travailleurs, il a fallu imaginer toutes sortes d'astuces pour rendre tout bon marché, facile d'accès -mais aussi de mauvaise qualité et fabriqué dans des conditions de merde. Bref, il a fallu inventer le cheap. C'est cette histoire terrifiante, allant des premières exploitations de canne à sucre sur l'île de Madère aux nuggets tirés des soixante milliards de poulets tués chaque année, que racontent Patel et Moore, tout de même passablement énervés. Difficile de ne pas l'être aussi, à les lire.