Bien connu désormais pour ses chroniques humoristiques dans les médias ou ses rôles au cinéma, Thomas VDB s'essaie ici au récit autobiographique détendu d'une jeunesse picarde, puis tourangelle, à l'ombre de ses idoles rock et de son désir forcené de trouver le mét...

Bien connu désormais pour ses chroniques humoristiques dans les médias ou ses rôles au cinéma, Thomas VDB s'essaie ici au récit autobiographique détendu d'une jeunesse picarde, puis tourangelle, à l'ombre de ses idoles rock et de son désir forcené de trouver le métier le plus chouette possible sans trop se fouler. Soit, dans l'ordre de ses découvertes juvéniles, journaliste à Télé 7 Jours, chanteur, représentant de label musical, standardiste sur RTL puis, presque fatalement, journaliste musical. Fonction qu'il occupa de fait et avec passion jusqu'en 2005, avant de claquer la porte pour se lancer dans une carrière plus artistique à proprement parler. Si le livre s'avère absolument hilarant dans sa première partie, où les anecdotes gênantes le disputent aux scènes plus ou moins absurdes -le tout porté par un indéniable talent comique, multipliant les clins d'oeil à la tribu bigarrée des fans de rock au sens large-, il bascule bientôt dans la chronique moins légère des errances mercantiles du milieu, sans se départir pourtant d'une modestie salutaire qui maintient l'aigreur à distance. Et tandis que Thomas se cherche, ses parents restés au pays peinent à saisir les circonvolutions de son parcours d'apparence atypique -en réalité bien connecté à l'air du temps.