"Prosthetic Boombox"

Sur la pochette de son premier album, Cola Boyy a posé sa prothèse sur une table, à côté d'un pistolet. Il est tentant d'y voir la métaphore d'un...

Sur la pochette de son premier album, Cola Boyy a posé sa prothèse sur une table, à côté d'un pistolet. Il est tentant d'y voir la métaphore d'un handicap -une malformation de naissance (le spina bifida), et une jambe amputée alors qu'il n'avait que deux ans- qui serait devenu une "force". Il ne faut pas attendre de lamentations du Californien, né Matthew Urango, il y a 28 ans. Sur son premier album, l'ex-punk distille une disco-pop solaire (le single Don't Forget Your Neighborhood, produit par The Avalanche). Sans exclure certains reflets plus doux-amers, comme Song For the Mister (avec Nicolas Godin), ou Kid Born in Space (avec le MGMT Andrew VanWyngarden). L'album feel good du moment.