"Instants"

S'il n'est tout à fait écoutable que grâce à la qualité instrumentale indéniable de ses interprètes (Claude Evence Janssens, en tête, multi-instrumentiste é...

S'il n'est tout à fait écoutable que grâce à la qualité instrumentale indéniable de ses interprètes (Claude Evence Janssens, en tête, multi-instrumentiste étonnant puisqu'il y joue remarquablement de la clarinette basse et du trombone), force est d'avouer qu'Instants est un album dont les compositions sont, pour la grande majorité, mélodiquement banales et structurellement si semblables quelles ne se distinguent pas réellement les unes des autres. Signées et arrangées par Janssens, la répétition des écoutes ne révèle aucun trésor caché même si elles se voient traversées, ici ou là, de solos qui captent indéniablement l'attention -comme le piano dans Hymn to Lost Cause et la clarinette basse dans tous les titres où elle intervient.