Jusqu'au 28/05.

Initiative appréciable pour temps de confinement, la Cinematek propose chaque jeudi, depuis début avril, de découvrir à domicile, via son Facebook Live, une sélection de pépites muettes accompagnées alte...

Initiative appréciable pour temps de confinement, la Cinematek propose chaque jeudi, depuis début avril, de découvrir à domicile, via son Facebook Live, une sélection de pépites muettes accompagnées alternativement par deux pianistes maison, Hughes Maréchal et Stéphane Orlando. Une initiative couronnée de succès, Facebook estimant le rayonnement par programme diffusé à 10 000 vues, les cinéconcerts étant également accessibles en différé ou sans profil. Les prochaines séances s'annoncent riches et variées avec la présentation, dès ce jeudi, de six courts métrages tournés en 1905 et 1906 par Alice Guy, pionnière dont l'histoire a retenu qu'elle fut la première réalisatrice du cinéma. Suivront, le 21, One Week (1920), classique hilarant de Buster Keaton, confronté au montage d'une maison préfabriquée, puis, le 28, sous l'intitulé Kids Mischief, quatre courts mettant en scène des enfants espiègles, parmi lesquels Gisèle, enfant terrible (1911), de Léonce Perret...