" Chris Ware est sans doute le plus important auteur de bande dessinée de ces dernières années, et pas seulement aux États-Unis", nous disent d'emblée les deux auteurs de cette passionnante monographie. Sentence qu'ils démontrent largement dans les plus de 200 pages qui suivent et qui retracent, de manière pas seulemen...

" Chris Ware est sans doute le plus important auteur de bande dessinée de ces dernières années, et pas seulement aux États-Unis", nous disent d'emblée les deux auteurs de cette passionnante monographie. Sentence qu'ils démontrent largement dans les plus de 200 pages qui suivent et qui retracent, de manière pas seulement linéaire, les incroyables parcours et production du non moins incroyable Chris Ware, dernier Grand Prix en date du festival d'Angoulême. Lequel, avant d'être reporté de quelques mois au moins, devait le fêter avec une grande exposition. Une excellente occasion de rééditer cette monographie de Chris Ware parue d'abord en 2010, mais largement actualisée, entre autres avec un nouveau long entretien que Benoît Peeters a tenu en 2020 avec l'auteur des Acme Novelty Library, l'une des plus insolites aventures éditoriales de la bande dessinée moderne, ou du célèbre Jimmy Corrigan. C'est que depuis cette première édition et un premier entretien, Chris Ware a publié, entre autres, ses extraordinaires Building Stories ou dernièrement Rusty Brown, justifiant à eux seuls une large remise à jour de cet ouvrage unique en son genre, rempli d'inédits et de réflexions du maître, qui décortique son propre art à travers quatre articles écrits par Ware lui-même. Ils éclairent le travail de ce génie capable de mélanger son extrême modernité avec son admiration profonde et immodérée pour les lointains inventeurs de la bande dessinée que sont Töpffer, McCay ou Herriman. Un must have pour les fans.