"Anti slogan"

Pendant des années, Chevalrex, alias Rémy Poncet, a bricolé ses chansons seul, dans son coin. Graphiste de formation, boss du label à tête chercheuse Objet Disq...

Pendant des années, Chevalrex, alias Rémy Poncet, a bricolé ses chansons seul, dans son coin. Graphiste de formation, boss du label à tête chercheuse Objet Disque, il a ainsi pondu deux premiers albums ( Futurisme en 2016 et Catapulte en 2013), qui pouvaient rappeler la chanson indé nineties (Diabologum, Jérôme Minière, etc.). Avec Anti slogan, Chevalrex a décidé d'ouvrir grand les fenêtres. En faisant rentrer des musiciens-amis de la maison (Mocke, O, etc.), et en se rendant même en Macédoine pour enregistrer des cordes avec un orchestre d'une trentaine de musiciens. Forcément, ses chansons y gagnent une nouvelle ampleur, quasi cinématographique, tout en gardant ce côté bancal ( Baltimore) et artisanal ( L'Éternité) qui les rendent régulièrement touchantes.