Un an avant de devenir l'homme le plus dangereux de Californie et le fossoyeur du rêve hippie, d'envoyer ses disciples tuer le 9 août 1969 l'épouse enceinte de huit mois de Roman Polanski, Charles Manson était un auteur, compositeur et gourou en vue à Los Angeles. C'est à cet homme-là que le documentaire de Tom O'Dell tire le portrait. Il raconte ses relations avec Dennis Wilson des Beach Boys qui l'appelait le Sorcier et était fasciné par sa musique et épingle ses rencontres avec Steven Stills et Neil Young (qui lui aurait offert une moto et l'aurait présenté à la Warner). Puis bien sûr son obsession pour l'album blanc des Beatles. Le Démon d'Hollywood postule l'histoire du rejet et de l'échec qui font naître sa folie. Un docu inégal rythmé par les commentaires de biographes et d'anciens membres de la Family...

Documentaire de Tom O'Dell.

6