Le rock est une religion comme les autres. Aussi iconoclaste soit-il, il cultive ses propres dogmes, adore ses icônes, crée ses martyrs, produit ses schismes et puis surtout édifie ses temples. A Amsterdam, peut-être plus qu'ailleurs. Depuis un peu plus de 40 ans, une ancienne église rassemble les fidèles: à quelques mètres du parc Vondel, à deux pas de la Leidseplein, le Paradiso continue d'être le principal lieu de culte rock de la ville.
...