"Twin Fantasy"

Étrange objet que voici. Rejeton de l'Internet, le self made man américain Will Toledo avait fini par signer en 2015 sur le label Matador après avoir...

Étrange objet que voici. Rejeton de l'Internet, le self made man américain Will Toledo avait fini par signer en 2015 sur le label Matador après avoir sorti une dizaine d'albums sur Bandcamp. C'est le sixième, Twin Fantasy, que le talentueux et prolifique garçon de 25 ans revisite ici. Toledo a repensé, réarrangé, réenregistré, entouré d'un groupe ces dix chansons initialement fabriquées en solo avec une production lo-fi, un micro d'ordinateur et un son de cave pourrie. Cette relecture proprette d'un concept album (devenu modestement culte) sur les relations foireuses et la dépression est moins convaincante et personnelle que sa version crade et décharnée. Était-ce bien nécessaire?