La vidéo se retrouve en deux clics sur le Net. Elle, ado encore inconnue, sidérant le jury du fameux télécrochet en 30 secondes ("J'ai jamais vu ça!", dixit André Manoukian, mâchoire décrochée). Il est des chanteurs capables d'émouvoir en chantant le bottin. Cinq ans plus tard, alors qu'on la rencontre pour la sortie de Dans la peau, son deuxième album, Camélia Jordana refait le coup. Au lieu de l'annuaire, c'est à Brigitte Fontaine qu'elle s'attaque au milieu de l'interview. "J'ai vingt-six ans/mais seulement quatre d'utiles..." Syllabes en apesanteur, décrochées lentement pour mieux rebondir sur le velours granuleux et mélancolique de sa voix. Bluffant. Le titre est issu de l'album Comme à la radio, référence cultissime de 1970. "J'ai beaucoup écouté ce disque ces trois dernières années. C'est sublime! Le son, le goût des mots à dire... C'est d'une poésie folle! Et c'est comme ça tout le temps chez Brigitte Fontaine." Elle a découvert le disque, via sa "bande de potes". Celle qu'elle s'est faite à Paris, après la Nouvelle Star, "tous entre 30 et 50 ans". Et ceux de son âge? "Je n'en ai pas trop. Ils sont restés dans le Sud..."
...