Du 13 au 15 juillet

Ici aussi on drague le grand mélange sans forcément de point de vue éditorial. Le "un peu de tout" ramène la fille Gainsbourg, ayant trouvé un langage plus pers...

Ici aussi on drague le grand mélange sans forcément de point de vue éditorial. Le "un peu de tout" ramène la fille Gainsbourg, ayant trouvé un langage plus perso que ses précédents albums délavés. Autres femmes marquantes: Alison Goldfrapp et son électro-pop tectonique et puis Emeli Sandé, généreuse traceuse soul de la Grande-Bretagne contemporaine. À deux pas électro de l'ambianceur Nils Frahm, potentiel neveu spirituel de Brian Eno, et d'un des mecs les plus intéressants de 2018, l'Anglo-Africain Sampha, capable de faire saigner la soul du béton briton. Justifiant à lui seul le déplacement au Cactus.