Fin mars, la galerie Mazel, dont les vitrines s'ouvrent sur la place du Jeu de Balle, consacre une deuxième exposition au travail de C215 (1973). On aime la trame de l'accrochage qui repose sur des oeuvres réalisées à même les fameuses cartes scolaires Vidal-Lablache -une madeleine de Proust pour les amis en provenance de l'Hexagone. " Les pochoirs sur cartes murales cartonnées de Christian Guémy, alias C215, bénéficient de cette histoire commune partagée. Ils invitent à un voyage mémoriel, jouant subtilement sur la nostalgie qui émane naturellement de ces objets aujourd'hui collectionnés", précise Édouard Mazel. Le tout pour une approche de contextualisation qui n'est pas sans rappeler les contours de l'art urbain. Envie de se faire une idée avant d'aller sur place? Direction les Internets, plus particulièrement le site de ce natif de Vitry-sur-Seine dont l'oeuvre, faut-il le rappeler, a été saluée par Shepard Fairey himself. La page d'accueil en question s'ouvre sur un livre déplié, soit la belle monographie que les éditions Albin Michel ont consacrée au pochoiriste. Que ce soit dans les sections "Inside" ou "Outside", les oeuvres de C215 se découvrent, par le biais de liens généreux, par centaines. Elles emmènent le curieux à travers la géographie: prisons aux quatre coins de la France, mondanités effervescentes à Reims, musée du Louvre... Il y en a pour tous les goûts.

www.c215.fr