"After Bach"

Le jazz et Bach, c'est une histoire qui remonte à loin. Musicien préféré de beaucoup de jazzmen (dont la West Coast blanche des années 50), présen...

Le jazz et Bach, c'est une histoire qui remonte à loin. Musicien préféré de beaucoup de jazzmen (dont la West Coast blanche des années 50), présenté parfois comme le précurseur du swing, Johann Sebastian Bach s'est notamment vu jazzifié, il y a plus d'un demi-siècle, par le pianiste français Jacques Loussier. Que Brad Mehldau, le meilleur des pianistes savants depuis Jarrett, ait voulu apporter sa pierre à un édifice qui se suffit à lui-même est compréhensible. Mais bien plus que l'interprétation des pièces du maître, ce sont les variations issues de sa propre plume qui font le prix d'un disque que l'on imagine en partie improvisé mais qui n'échappe pas complètement à une certaine pompe.