La série créée par Adam Price a maintenu une femme durant trois saisons dans les plus hautes sphères de la vie politique danoise. Dans un style qui a marqué la production télé des années 2010, bien aidé par un casting rutilant, Borgen raconte les difficultés rencontrées par la cheffe du...

La série créée par Adam Price a maintenu une femme durant trois saisons dans les plus hautes sphères de la vie politique danoise. Dans un style qui a marqué la production télé des années 2010, bien aidé par un casting rutilant, Borgen raconte les difficultés rencontrées par la cheffe du parti centriste, Birgitte Nyborg (formidable Sidse Babett Knudsen), pour accéder et se maintenir au poste de Première ministre du Danemark. Contre vents et marées, scandales, calculs et surtout stéréotypes sexistes et manoeuvres politiciennes. Le scénario de Price est une réflexion sur la portée du politique, les limites et les obstacles à son champs d'action, la place des femmes dans la cité, les assignations, la vie privée, le poids de la structure patriarcale, la signification de l'accession au pouvoir, de sa perte et de sa reconquête. Sa réalisation subtile, sombre, intense, fait de Borgen une des grandes séries de la décennie. Arte, en la diffusant dès 2012, deux ans après sa première danoise, ne s'y est pas trompée et a dans la foulée, soutenu le deuxième projet sériel de Price, l'immense Au nom du Père. L'Amérique, elle, a vite fait les yeux doux à Sidse Babett Knudsen ( Westworld) et Pilou Asbaek ( Game of Thrones). Ne traînez pas, les trois saisons sont disponibles sur Arte.tv jusqu'au 15 décembre.