Actionnaire de milliers d'entreprises (Apple, Facebook, Shell, Microsoft, Airbus, Renault, L'Oréal...), BlackRock est la cheville ouvrière des marchés financiers et le gestionnaire d'actifs avec le plus gros portefeuille dans le monde. Six mille milliards de dollars venus des plus gigantesques i...

Actionnaire de milliers d'entreprises (Apple, Facebook, Shell, Microsoft, Airbus, Renault, L'Oréal...), BlackRock est la cheville ouvrière des marchés financiers et le gestionnaire d'actifs avec le plus gros portefeuille dans le monde. Six mille milliards de dollars venus des plus gigantesques investisseurs mais aussi de petits épargnants. Le documentaire de Tom Ockers dévoile l'histoire, le fonctionnement et les secrets d'un géant dont on sait finalement peu de choses. Une société qui infiltre et influence les gouvernements (elle a même ses entrées à la BCE) et n'hésite pas à faire passer l'éthique après les perspectives de profit. Derrière l'image verte qu'il essaie de se donner, BlackRock soutient le plus gros fabricant d'armes d'Europe, possède parfois des actions chez des concurrents (comme Adidas et Puma). Il détient aussi, de par son positionnement et ses ramifications, une vue unique (et dangereuse) sur le monde de la finance... De San Francisco à Montréal, en passant par Davos ou la petite ville de Wenatchee (où il s'est installé pour son énergie à bas prix), ça parle stabilité des marchés, questionne le caractère systémique de la société et les décisions prises par l'intelligence artificielle (Aladdin effectue 200 millions de calculs par semaine afin de recommander ou pas certains placements). La preuve, même s'il faut parfois un peu s'accrocher, que tout est dans tout. Et moins pour le meilleur que pour le pire...