FANTASY 019713 (CONCORD/ UNIVERSAL)

9

La discographie de Bill Evans n'a cessé de grossir depuis son décès en 1980, s'enrichissant régulièrement d'inédits en provenance des États-Unis mais aussi d'Europe et du Japon. La dernière découverte en date (critiquée dans ces colonnes) remontait à l'automne dernier avec des sessions de 1968 enregistrées en studio et que le patrimonial Resonance a exhumé des archives du défunt label MPS. On a Monday Evening qui lui succède a, pour sa part, été capté huit ans plus tard en compagnie de son avant-dernier trio (Eddie Gómez, contrebasse, Eliot Zigmund, batterie), lors d'un concert donné à l'université du Wisconsin. L'enregistrement, d'une qualité déjà remarquable à l'origine, a été superbement restauré et seuls les applaudissements entre les morceaux nous rappellent qu'il n'a pas été réalisé en studio. La performance du trio est d'un bout à l'autre à la hauteur de sa beauté sonore, les trois musiciens y délivrant quelques magnifiques versions des "tubes" favoris du pianiste, en tête desquels l'on trouve Time Remembered, le plus rare Minha (All Mine) et All of You. Dans les notes de pochette signées par Ashley Kahn, Eddie Gómez rappelle combien les trios d'Evans étaient extraordinairement "démocratiques" en ce qu'ils permettaient à chacun de s'y exprimer avec une liberté complète. Indispensable, bien entendu.

PH. E.