"4eva Is a Mighty Long Time"

Après deux premiers albums sur le paquebot-amiral Def Jam, Big K.R.I.T. a décidé de voler de ses propres ailes. Publié sur son propre label, son nouvel album, doub...

Après deux premiers albums sur le paquebot-amiral Def Jam, Big K.R.I.T. a décidé de voler de ses propres ailes. Publié sur son propre label, son nouvel album, double, proposant une vingtaine de titres, ne manque pas d'ambition. Le rappeur trentenaire du Mississippi a surtout la bonne idée de ne pas courir derrière les tendances. À la place, il propose un disque éminemment classieux et personnel -le premier volet débute par un morceau intitulé... Big K.R.I.T., le second par Justin Scott, son vrai nom. Soulful (Higher Calling avec Jill Scott, le gospelisant Keep the Devil Off), voire jazzy (The Light), rappelant les virées les plus pop d'Outkast, Big K.R.I.T. n'oublie pas de taper un peu plus dur ici et là (Subenstein). Mais en cherchant moins à convaincre qu'à rester sincère.