Voyages à Twin Peaks
...

Voyages à Twin Peaks D'Axel Cadieux, éditions Capricci, 128 pages. 7 La série de David Lynch et Mark Frost est riche d'un mystère que ses concepteurs -Lynch en premier- ont savamment entretenu durant le tournage dans l'État de Washington, à quelques encablures de Seattle, loin de Los Angeles et de ses pièges. Journaliste à So Film et Society, Axel Cadieux est revenu plusieurs fois sur les lieux du crime de Laura Palmer: Lake Arrowhead, entité regroupant cinq lieux-dits. Parmi eux, résonnent les deux mots qui continuent d'inspirer la fascination, la hantise et une certaine nostalgie: "Twin Peaks, ce n'est en effet pas grand-chose: une petite route escarpée qui débouche sur une poignée de commerces, de sa salle de sport à l'auberge baptisée Antlers Inn, littéralement "la taverne des bois de cerf". Presque plus Twin Peaks que Twin Peaks, animaux empaillés, poutres apparentes et bûches dans la cheminée." Il y a rencontré les locaux ainsi que des inconditionnels de toujours, Rob et DeAnne, organisateurs du Twin Peaks Festival qui célèbre toujours, avec les acteurs de jadis en invités d'honneur, l'objet de leur adoration. Dans la région de L.A., il a fait la tournée des comédiens, scénaristes et petites mains qui racontent, à coups d'anecdotes tour à tour révélatrices ou dispensables, l'érection d'un totem télévisuel. Fiction et réalité s'entremêlent dans un récit à la frontière du journalisme et du récit ethnographique: la genèse du projet, les tournages enivrants, l'enthousiasme fou des premiers mois (pas moins de 18,7 millions de spectateurs assistent au dénouement de la première saison), les désillusions de la seconde saison sur laquelle la chaîne ABC entendait reprendre la main -profitant d'un Lynch parti finir Sailor et Lula et glaner sa Palme d'or à Cannes-, le retour du réalisateur en fin de deuxième saison pour un ultime épisode fini en cliffhanger WTF, resté en suspens durant 25 ans. Les études, livres et écrits sur le sujet n'ont pas manqué durant ce long hiatus, au premier rang desquels L'Histoire secrète de Twin Peaks de David Frost (Michel Lafon), ou encore La Main gauche de David Lynch de Pacôme Thiellement (PUF). Plus prudent et exhaustif, reprenant des analyses qui font désormais l'unanimité, le récit in situd'Axel Cadieux est entrecoupé des résumés de chaque épisode, synthétisant leurs enjeux scénaristiques et formels, rappelle le legs de Twin Peaks, le relie à la filmographie du réalisateur de Blue Velvet et, nanti de photos qui parviennent à capturer l'essence d'un lieu comme accroché hors espace-temps, raconte l'arrière-scène d'une mythologie dont l'aura n'a pas fini de scintiller. Nicolas Bogaerts