"Coco charnelle"

Si le terme de "musique urbaine" est problématique, il peut aussi s'avérer par moment bien pratique. Notamment pour désigner les extensions pop d'un gen...

Si le terme de "musique urbaine" est problématique, il peut aussi s'avérer par moment bien pratique. Notamment pour désigner les extensions pop d'un genre, le rap, qui, ces dernières années, n'a cessé de se disperser. Trompettiste de formation, le Français Béesau peut ainsi donner sa propre vision d'une musique qu'il a découverte à 14 ans, avec DJ Premier. Sur Coco charnelle, son premier album en deux parties (la seconde sort en janvier), elle est organique, jazzy, floutant les lignes entre les styles. Principalement instrumental, l'album s'offre une série de collaborations: avec PH Trigano, le Bruxellois Primero ou encore la chanteuse angolaise Pongo. Mais en cultivant son côté laidback, suave au point de parfois se volatiliser.