"Workaround"

" La voix la plus excitante de la scène électronique britannique actuelle", écrivait récemment The Guardian pour présenter Beatrice Dillon. À l'écoute ...

" La voix la plus excitante de la scène électronique britannique actuelle", écrivait récemment The Guardian pour présenter Beatrice Dillon. À l'écoute du premier véritable album de la Londonienne, on n'est pas loin de le confirmer. À la fois passionnée de musiques folkloriques (elle a écrit sa thèse sur Harry Smith, grand archiviste de la musique américaine) et férue d'avant-garde, la musicienne a construit un disque situé au croisement entre l'expérimentation arty conceptuelle et l'électronique minimale la plus viscérale. Ce qui s'entend a fortiori dans ses compositions: ambitieux, Workaround est à la fois obsessionnel et hospitalier, mélangeant influences dub et rigueurs techno, jeux de tablas et coulée de saxophone déviant.