Tout bon psychologue de comptoir vous le dira, il faut couper le cordon qui vous relie à la famille pour se construire en tant qu'adulte. Pour Edda, jeune fille d'origine chinoise, c'est devenu un impératif. Son entourage, soeurs, cousines, parents, oncles et tantes, grand-mère vivent sous l...

Tout bon psychologue de comptoir vous le dira, il faut couper le cordon qui vous relie à la famille pour se construire en tant qu'adulte. Pour Edda, jeune fille d'origine chinoise, c'est devenu un impératif. Son entourage, soeurs, cousines, parents, oncles et tantes, grand-mère vivent sous le joug du patriarche. Primo-arrivant qui a fui le régime communiste chinois, ce dernier est très fier de s'être construit une nouvelle vie en France et d'avoir pu subvenir aux besoins de sa famille. Mais Edda ne veut pas de cette vie soumise aux décisions d'un homme, qu'elle aime et respecte pourtant, mais qui voudrait qu'elle travaille dans son restaurant. Elle, ce qui la botte, c'est la médecine. Impensable pour le vieil homme intraitable, car ce n'est pas le rôle d'une femme de s'occuper financièrement de sa famille. Le salut se trouvera donc dans la fuite. Faisant écho à l'histoire de sa propre famille, Lucie Quéméner raconte les difficultés relationnelles entre immigrés de la première génération, tiraillés entre traditions et nouvelle vie, et les plus jeunes, baignés dans la culture locale. Dans un récit très sensible et nuancé, l'autrice décrit avec réalisme toute la complexité des relations familiales, des échecs aux réussites et à l'acceptation. La rébellion de la jeune fille oblige les autres membres de la famille à se replonger dans leur propre histoire et d'y exhumer des secrets enfouis.