"Je suis incapable d'imaginer une chose qui ne me soit pas arrivée." "On croit toujours que je suis triste. Ce n'est pas vrai. Mais je suis incapable de traverser la vie sans y voir le désespoir..." "M...

"Je suis incapable d'imaginer une chose qui ne me soit pas arrivée." "On croit toujours que je suis triste. Ce n'est pas vrai. Mais je suis incapable de traverser la vie sans y voir le désespoir..." "Ma religion, c'est l'amour. Si je n'avais pas chanté, j'aurais été bonne soeur ou putain." Monique Serf, alias Barbara, reste encore et toujours, vingt ans après sa mort, l'une des personnalités les plus inquiétantes, mystérieuses, impénétrables, vénéneuses de la chanson française. Cyril Leuthy lui tire le portrait à travers des extraits de concerts et de rares interviews... Il raconte la chanteuse de cabaret. L'interprète d'exception qui a commencé en reprenant Brel, Brassens et Ferré et a sorti son premier album à trente ans. La femme qui préférait être seule toute seule que d'être seule à deux. Celle pour qui la musique fut à la fois un poison et un médicament. Un récit à la première personne fascinant, ponctué par de séquences d'animation moyennement réussies.