Outrageusement mésestimée, probablement en raison de sa violence omniprésente et de sa sexualité exacerbée, la série Banshee continue de tracer son sillon, abreuvé de sang, de sueur et de fluides corporels divers, pour une troisième sais...

Outrageusement mésestimée, probablement en raison de sa violence omniprésente et de sa sexualité exacerbée, la série Banshee continue de tracer son sillon, abreuvé de sang, de sueur et de fluides corporels divers, pour une troisième saison palpitante. Après être venu à bout d'ennemis redoutables durant les deux premières saisons, le shérif imposteur Lucas Hood s'éloigne toujours plus de la rédemption: un affrontement violent couve entre Chayton Littlestone, de retour au sein de sa tribu Kinaho avec un ardent désir de vengeance, et la clan de Kai Proctor, l'ambitieux homme d'affaires toujours pas décidé à déserrer les griffes qu'il a plantées dans la ville de Banshee. Mais si la guéguerre le sort des draps dans lesquels Hood jouait la bête à deux dos avec son adjointe, elle lui fait miroiter de mettre la main sur un joli pactole. La tragicomédie du mensonge, du sexe et de la brutalité repart de plus belle pour dix épisodes sur le fil du rasoir, servis par une intrigue un peu tirée en longueur mais un casting qui brille à l'unisson.