Offrir à la crise financière un ancrage local entre Bruxelles, Luxembourg et Francfort pour en démonter les ressorts intimes et égotiques, voilà l'excellente idée de Bad Banks. C'est dans le confort grand-ducal que Jana Liekam (Paula Beer) vit avec son compagnon. Jeune banquière ...

Offrir à la crise financière un ancrage local entre Bruxelles, Luxembourg et Francfort pour en démonter les ressorts intimes et égotiques, voilà l'excellente idée de Bad Banks. C'est dans le confort grand-ducal que Jana Liekam (Paula Beer) vit avec son compagnon. Jeune banquière prometteuse du Crédit International, elle assiste le lunatique fils du patron. Licenciée pour s'être montrée plus compétente que lui, terrorisée à l'idée de perdre sa sécurité financière, elle est sauvée par Christelle Leblanc, sa mystérieuse supérieure hiérarchique, qui lui obtient un entretien dans une prestigieuse banque d'investissement de Francfort, où sévit l'implacable et remuant Gabriel Fenger, sorte de Loup de Wall Street façon Wurst & Schnitzel. Couvée par sa bienfaitrice aux obscurs desseins, Jana va mettre au point un produit structuré particulièrement retors, spéculant sur les grandes catastrophes, et sera projetée au coeur d'un scandale financier qui va emporter politiques, emplois et économies dans le même mouvement. En mode thriller, Bad Banks dépeint un monde de la finance en quête du prochain shoot, comme un vulgaire junkie. Mais en multipliant les intrigues, il laisse apparaître de grosses ficelles caricaturales et délaisse un peu vite ses qualités pédagogiques premières.