Du 23 au 27/09 à La Monnaie à Bruxelles, le 24/10 au Concertgebouw à Bruges, du 15 au 18/11 au Singel à Anvers, les 08 et 09/02 au Théâtre de Liège, les 04 e...

Du 23 au 27/09 à La Monnaie à Bruxelles, le 24/10 au Concertgebouw à Bruges, du 15 au 18/11 au Singel à Anvers, les 08 et 09/02 au Théâtre de Liège, les 04 et 05/05 au Théâtre de la Ville de Luxembourg. Après Zeitung et Partita 2, Anne Teresa De Keersmaeker revient à la musique de Jean-Sébastien Bach, s'attaquant cette fois à un des monuments du répertoire pour violoncelle: les six suites pour l'instrument seul écrites par le compositeur allemand dans les années 1720. Présente elle-même sur scène en tant qu'interprète aux côtés d'une danseuse et de trois danseurs, la chorégraphe s'est adjoint les services d'un des plus grands violoncellistes, le Français Jean-Guihen Queyras, qui a livré en 2007 (chez Harmonia Mundi) un enregistrement magistral des suites. Incontournable. E.S.