Des millénaires à fantasmer l'austère beauté de cet astre qui nous surplombe. Le 21 juillet 1969 demeurera dès lors un socle commun à l'ensemble de l'humanité. Tous, entre suspense...

Des millénaires à fantasmer l'austère beauté de cet astre qui nous surplombe. Le 21 juillet 1969 demeurera dès lors un socle commun à l'ensemble de l'humanité. Tous, entre suspense, effroi et sidération, sont aux côtés de Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins pour vivre l'impensable: poser le pied sur la Lune. Le documentaire de Charles-Antoine de Rouvre, immersif et électrisant, exhume les images perdues, les sons oubliés et les enregistrements enfouis au coeur du vaisseau, histoire de nous remémorer que ce périple de huit jours, trois heures, 18 minutes et 35 secondes fut d'une densité dramatique sans précédent. Ce résultat, d'un engagement technologique et humain absolu, illustre parfaitement l'insatiable curiosité de l'homme lorsqu'il s'agit de sonder l'inexploré. Et force est de constater que la tension d'alors reste à son comble.