"LeBroBa"

Si la rencontre entre les vétérans que sont Andrew Cyrille (79 ans) et Wadada Leo Smith (77 ans) nous offre un disque magnifique, le résultat est bien différent de ce que l'on avait initialement imaginé. S'écartant en effet de l'album radica...

Si la rencontre entre les vétérans que sont Andrew Cyrille (79 ans) et Wadada Leo Smith (77 ans) nous offre un disque magnifique, le résultat est bien différent de ce que l'on avait initialement imaginé. S'écartant en effet de l'album radical attendu de la part de ces deux pionniers du free jazz, LeBroBa, premières syllabes des trois villes où résident les musiciens (Leland, Brooklyn, Baltimore), se révèle être surtout un formidable moment de complicité entre les deux géants de la Great Black Music et Bill Frisell (à 67 ans, ce familier de Cyrille a aussi joué avec Wadada) que l'on aurait tort d'oublier. Il apporte, en effet, avec sa guitare si reconnaissable, du liant à une musique tonale parfois méditative, souvent lyrique, mais qui peut aussi se muscler et s'ouvre par deux fois (partiellement ou totalement) à l'improvisation libre. Des cinq plages que comporte l'album, l'une des plus splendides reste certainement l'hommage rendu à l'épouse de Coltrane par le trompettiste afro-américain ( Turya: Alice Coltrane Meditations and Dreams: Love). Frôlant les 18 minutes, TACMADL, en partie improvisé, contient plusieurs moments où Wadada y tutoie rien de moins que les étoiles.