DE MICHAEL HANEKE. AVEC JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, EMMANUELLE RIVA, ISABELLE HUPPERT. 2 H 07. DIST: TWIN PICS.
...

DE MICHAEL HANEKE. AVEC JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, EMMANUELLE RIVA, ISABELLE HUPPERT. 2 H 07. DIST: TWIN PICS. Avec le temps, va, tout s'en va... Léo Ferré consacra autrefois une chanson bouleversante à cette irrésistible marche des heures, des minutes, des secondes. Cet écoulement fatal, avec la mort qui se pointe au bout, séparant jusqu'aux plus unis des amants. Georges et Anne sont un couple âgé. Tous deux ont consacré leur vie à la musique, qu'ils ont enseignée. Leur fille, elle aussi musicienne, vit à l'étranger et ne fait plus que des passages sporadiques dans le grand appartement confortable et meublé avec goût, mais dont les murs, tissus et boiseries fanés lui donnent un petit air d'obsolescence. C'est dans ce cadre feutré, usé, où la vie continue au ralenti, que l'amour s'exprime désormais par petits gestes discrets, petits mots quotidiens, et ces regards surtout qui s'échangent, complices. Bientôt, on le sent, un des deux verra les digues fragilisées d'une existence déjà longue céder sous la pression du temps, de la maladie, de la mortalité... Servi aujourd'hui en DVD fort de bonus utiles (les propos des deux comédiens principaux et un making of éclairant), Amour aura dominé l'année cinématographique 2012, avec une Palme d'Or au Festival de Cannes, une quintuple consécration aux César, plusieurs Golden Globes et l'Oscar du meilleur film étranger. Pourtant, son auteur n'aura pas cherché à en faire une oeuvre séduisante. Ce n'est pas son genre! Michael Haneke filme où ça fait mal. Il l'a toujours fait, de Benny's Video à Caché en passant par Funny Games et La Pianiste. Le grand cinéaste autrichien ne craint pas de déranger, mais l'âge et l'expérience ont rendu son approche moins stridente, moins directement (et nécessairement) choquante. Le très accompli Ruban blanc l'avait signalé, le non moins souverain Amour le confirme. Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva s'inscrivent idéalement dans la démarche d'un cinéaste mettant sa maturité (tant formelle que philosophique) au service d'un film infiniment beau et infiniment douloureux. Une oeuvre que son intimisme n'empêche pas d'éveiller des échos universels, tant ce dont il parle nous parle à toutes et à tous. Michael Haneke se consacre désormais aussi à l'opéra et on découvrira bientôt sa mise en scène du Cosi fan tutte de Mozart à la Monnaie. Nul doute qu'il apportera au livret de Lorenzo Da Ponte, suite de variations superbes sur l'amour pris au piège de mensonges et de faux-semblants masquant la vérité du coeur, cette densité d'émotion retenue, cette gravité existentielle, qui marquent son travail cinématographique... Le soir du triomphe aux César, Trintignant était sur la scène de Wolubilis, dans un récital dédié aux poètes libertaires Jacques Prévert, Boris Vian et Robert Desnos. Aux honneurs parisiens, il avait préféré les planches bruxelloises, et prendre et donner du plaisir avec des vers souvent drôles, mais eux aussi hantés par la mort. A 82 ans, ce temps qui passe inexorablement, le grand acteur veut l'offrir en partage. Ça aussi, c'est amour... LOUIS DANVERS