"On the Tender Spot of Every Calloused Moment"

Malgré son look d'ado échappé d'un groupe de rap, Ambrose Akinmusire (âgé, désormais, de 38 ans) vient de publier, avec Tender Spot, son sixième album depuis 2008 pour un disque événement. Entouré de Harish Raghavan (basse)...

Malgré son look d'ado échappé d'un groupe de rap, Ambrose Akinmusire (âgé, désormais, de 38 ans) vient de publier, avec Tender Spot, son sixième album depuis 2008 pour un disque événement. Entouré de Harish Raghavan (basse), Justin Brown (batterie) et Sam Harris (piano, synthé), le trompettiste américain y explore, à travers une prenante rêverie, l'histoire de son instrument envisagé dans la globalité de ses qualités expressives. De façon évidente, l'ancien sideman de Steve Coleman a hérité de la philosophie du saxophoniste pour lequel penser l'avenir de la musique afro-américaine ne peut se faire qu'à la lumière d'un passé où l'on croiserait aussi bien Miles Davis que Lester Bowie. Ce à quoi se livre Akinmusire dans un savant désordre chronologique où il ne manque pas de saluer, au passage, Roscoe Mitchell (et, avec lui, l'Art Ensemble de Chicago) dont il a rejoint le quartette. Le trompettiste y joue aussi en duo avec son pianiste et accompagne (au piano électrique!), la chanteuse Genevieve Artadi et sa ballade douce-amère pour un album qui frôle le chef-d'oeuvre.