Le scénariste Thomas Cadène, qui n'est pas le dernier des défricheurs (il a entre autres chapeauté la bédénovela Les Autres Gens), a imaginé une expérience se déroulant dans un futur indéterminé, qui met en scène un homme et une femme entièrement plongés dans un univers virtuel. Leur enveloppe corporelle se trouve dans une sorte d'oeuf bour...

Le scénariste Thomas Cadène, qui n'est pas le dernier des défricheurs (il a entre autres chapeauté la bédénovela Les Autres Gens), a imaginé une expérience se déroulant dans un futur indéterminé, qui met en scène un homme et une femme entièrement plongés dans un univers virtuel. Leur enveloppe corporelle se trouve dans une sorte d'oeuf bourré d'éléments sensitifs traduisant sur leurs corps nus toutes les sensations rencontrées. Leur esprit évolue dans un univers que seule leur imagination façonne. Ils font partie d'une expérience qui accueillera in fine l'ensemble de la population mondiale, la "vraie vie" devenant de plus en plus difficile à supporter: pollution, malnutrition, crise du logement... L'intelligence du scénario n'est pas de nous convaincre de la supériorité du réel ou du virtuel, mais plutôt de décrire deux manières d'aborder une nouvelle forme de vie où tout est possible. Les questions se concentrent très vite autour du sexe, domaine dans lequel la femme semble beaucoup plus ouverte. Lui, sans véritable enjeu (c'est lui qui crée les situations), déchante très vite. L'occasion pour les auteurs de développer une réflexion sur les relations humaines, sans juger qui que ce soit. La justesse et la finesse du propos élèvent le débat où l'humour n'est jamais absent. Quelques incursions dans le monde réel nous rappellent le contexte ainsi que les problèmes de maintenance inhérents à l'expérience. Point de vue dessin, si on excepte les yeux en permanence exorbités et les bouches exagérément lippues, il traduit à merveille les décors délirants que les deux cobayes n'ont de cesse d'imaginer. Une belle réussite.