Pas certain que l'exercice lui plaise trop. On rencontre Aloïse Sauvage avec, en tête, l'idée de pondre son portrait -5700 signes, titre, chapeau et espaces compris. Autant dire la ranger dans une case. Et ça, la jeune femme préfère éviter. A fortiori, au moment où un récent premier EP, Jimy, a tendance à la fixer dans un rôle un peu plus précis, celui de la dernière sensation "new chanson"... Alors, la jeune femme parle, précise, détaille et affine en direct. Le verbe saccadé et la parole mitraillette -"Désolé, je balance un peu tout en vrac, tu réagenceras!"
...