"Beautiful Thing"

Avec ce cinquième album sous son nom, le parcours solo d'Alexis Taylor apparaît de moins en moins comme une récréation, une parenthèse entre deu...

Avec ce cinquième album sous son nom, le parcours solo d'Alexis Taylor apparaît de moins en moins comme une récréation, une parenthèse entre deux albums de son groupe Hot Chip, et de plus en plus comme une véritable somme discographique, cohérente et assumée en tant que telle. Épaulé pour la première fois par un producteur (Tim "DFA" Goldsworthy), Taylor continue ainsi de creuser ses obsessions sonores et mélodiques, où les visées dance (le piano disco-house du morceau-titre, l'exploration de Dreaming Another Life) n'excluent pas une certaine sentimentalité ( I Feel You, Out of Time) -quitte même à lui céder un peu trop le pas en fin de disque. Les âmes sensibles lui pardonneront aisément.