C'est l'histoire d'un banquier philanthrope (quasi inimaginable en 2019) qui voulait enregistrer la mémoire du monde pour rassembler les peuples en favorisant le dialogue des cultures. Celle d'un millionnaire humaniste et aventurier qui a fait fortune en misant sur le diamant et l'or d'Afrique du Sud. Celle d'un pacifiste convaincu qui a investi dans le cinéma et la photo couleur pour dresser l'inventaire d'un monde aujourd'hui disparu. Né en Alsace, à Marmoutier, en 1860, fils d'un marchand de bestiaux juif, Albert Kahn voulait offrir à ses contemporains le privilège du voyage nécessaire à la compréhension du monde. Leur ouvrir les yeux sur le choc des cultures et l'emprise de la colonisation... Convaincu que le progrès améliorerait la condition humaine, que la connaissance de l'autre favoriserait la collaboration entre les peuples et que le dialogue mènerait à la tolérance et à la paix universelle, Kahn y a consacré sa vie et sa fortune. De ses merveilleux jardins de Boulogne-Billancourt à ses Archives de la Planète (remarquable collection d'images qui documentent la vie sur Terre), le documentaire d'Augustin Viatte tire le portrait d'un homme mystérieux, grand organisateur d'un monde en miniature. Un docu romanesque, aéré et idéaliste à l'image de son merveilleux sujet.

Documentaire d'Augustin Viatte.

7