Prix Découverte
...

Prix Découverte CENTRE D'ART DE ROUGE-CLOÎTRE, 4, RUE DE ROUGE-CLOÎTRE, À 1160 BRUXELLES. DU 11 AU 27/09. 8 On a déjà commenté la triste grégarité de nos goûts. On le sait depuis René Girard qui a mis à jour la structure triangulaire du désir: il faut que ce soit une tierce personne qui indique au sujet l'objet dont il faut s'emparer. "Moi, un autre et l'objet": "Bizarre Love Triangle" comme le chantait New Order. Livré à lui-même, sans l'oeil d'autrui et sans ses mots, le moi vorace tourne à vide. C'est ce phénomène qui explique l'incroyable succès des noms consacrés, incarnation de tant de désirs stratifiés. Un désir grégaire certes, mais également mortifère. Saupoudrez un peu de mort sur le tout pour voir... Vous obtiendrez la recette inratable de la consécration: gloire au plus haut des cieux, pâmoison dans toutes les maisons. Transposé dans un autre champ de références, celui du goût, ce système rend compte de la popularité d'un vin comme le bordeaux, alors qu'il s'agit sans doute de l'un des terroirs les moins vivants de France -on se rappellera à bon escient la phrase de Claude Bourguignon signalant qu'il y avait dans le vignoble bordelais moins de vie microbiologique qu'au Sahara. Dans l'esprit de beaucoup, le jus bordelais continue pourtant à incarner le comble du raffinement. Ce long détour pour dire combien sont cruciales les sentinelles qui se chargent de diriger nos fluides vers d'autres pôles au magnétisme vibrant. C'est le cas du Prix Découverte de Rouge-Cloître dont le but est "la découverte et la promotion de talents artistiques qui n'ont pas encore la place qu'ils méritent sur la scène culturelle". Et ce, à travers une récompense sonnante et trébuchante (2000 euros), une exposition collective, ainsi que l'édition d'un cahier illustré sur le travail du lauréat. Le concours s'étale sur deux ans. La première année, chaque candidat présente deux oeuvres accompagnées d'un dossier explicitant sa démarche artistique. Un jury, composé de personnalités du monde des arts plastiques (cette année, il s'agissait entre autres de Jean Cotton, professeur de La Cambre; le directeur de l'Iselp, Eric Van Essche; la philosophe Chloé Pirson; Solange Wonner, la directrice du Prix Médiatine...), sélectionne plusieurs candidats parmi l'ensemble des participants en vue d'une exposition collective. En 2015, six candidats sur 100 ont été retenus: Julien Brunet, Monica Gallab, Annabelle Guatatra, Simon Outers, Céline Prestavoine et Alain Verschueren. Ces élus ont ouvert les portes de leur atelier afin que les jurés puissent arrêter leur choix en toute connaissance de cause. Résultat des courses? Un ex aequo. Pour cette édition, le prix est partagé entre Julien Brunet et Monica Gallab. Le premier signe une imagerie dépeignant principalement "des figures humaines arrachées à leurs origines et installées dans un nouvel espace pictural". Monica Gallab, qui vit pour sa part entre Bruxelles et Buenos Aires, développe un travail axé sur l'incompréhension. Les créations de cette jeune femme sont frappées de stupeur devant "ce qui nous pousse, jour après jour, à suivre une certaine routine à laquelle nous nous accrochons pour rentrer dans l'image de la normalité". Dans la foulée d'une visite, il ne faudrait surtout pas rater les très belles gravures de Simon Outers qui disent la perte de l'intégrité. WWW.ROUGE-CLOITRE.BE MICHEL VERLINDEN