En quoi consiste exactement votre métier, et comment y êtes-vous venu?
...

En quoi consiste exactement votre métier, et comment y êtes-vous venu?Je me consacre en ce moment aux effets visuels et au compositing, tant pour le cinéma d'animation que pour les films en live action. En gros, cela revient à prendre tous les éléments qui doivent se retrouver dans une image (personnages, décors, fonds peints, caractères animés en 2D ou 3D, etc.) et en faire la composition pour créer l'image finale que vous verrez sur l'écran. J'ai étudié l'animation classique au KASK à Gand, puis j'ai travaillé sur les images de synthèse au sein de la société GRID (toujours à Gand). J'ai ensuite pu combiner les 2 en travaillant sur Les Triplettes de Belleville, et j'ai continué dans cette voie qui me plaît énormément. Comment s'est passé le travail avec Terry Gilliam?J'étais un fan, au départ, le rencontrer était un rêve. C'est arrivé un peu par hasard, en faisant le tour des studios d'effets spéciaux à Londres pour y trouver du travail. Je ne savais pas qu'il en dirigeait un jusqu'à ce qu'il me serre la main pour m'accueillir! Un an plus tard, après beaucoup de mails et d'appels téléphoniques exprimant mon désir de travailler pour lui, il m'a invité à rejoindre l'équipe de Parnassus. A la différence de beaucoup d'autres, Terry est très disponible, très présent pour discuter, échanger des idées. Le film a connu les problèmes que vous savez, tout pouvait s'arrêter instantanément. Mais il ne semblait pas perturbé. Son seul objectif est d'obtenir sur l'écran l'image qu'il voit dans sa tête. Ce qui n'est pas toujours facile, tellement ses visions sont extrêmes. J'avais été engagé pour 2 mois, je suis finalement resté travailler 6 mois... Comment voyez-vous le futur du cinéma?Le futur est déjà là! Regardez Avatar, Lord Of The Rings, The Imaginarium Of Doctor Parnassus... On peut désormais montrer tout ce qu'on veut! Les designs et effets graphiques sont devenus eux-mêmes des acteurs! Ils sont aussi importants pour l'histoire que tout le reste. Le plus beau étant que la plupart des effets réunis dans un film, vous ne les voyez même pas! Par contre, je ne crois pas trop à la pérennité de la vague actuelle de cinéma en relief. Je trouve personnellement "l'expérience 3D" limitée, transformant la riche expérience qu'est la vision d'un film en observation d'un spectacle de marionnettes. Je ne vois pas l'intérêt! L.D.