Treize ans après Pola X, et en attendant son prochain Annette, Leos Carax signait, avec Holy...

Treize ans après Pola X, et en attendant son prochain Annette, Leos Carax signait, avec Holy Motors, le film de toutes les audaces narratives et esthétiques. Soit, déclinée dans des styles différents, une journée dans l'existence d'un homme voyageant de vie en vie, pour un zapping étourdissant à la surface du monde et de ses vacillements, doublé d'une réflexion sur le cinéma, et de beaucoup d'autres choses encore. Un rêve de film, aventureux et bouleversant.