"Nous ne nous étions pas fixé de chiffres", explique Marie Noble, Commissaire générale de la Foire du Livre. "C'était une aventure laboratoire et nous voulions voir ce qui allait fonctionner ou non."

"Quand nous organisons la foire en présentiel, nous accueillons 70.000 visiteurs mais nous n'avons pas autant de personnes qui assistent à des rencontres. On a désormais ce moyen numérique qui permet d'avoir plus de spectateurs pour les rencontres numériques que ce qu'on aurait pu imaginer en présentiel", précise Anne Lemaire, trésorière de la Foire du Livre.

Le constat est donc plus que positif pour cette édition, alors que la foire attire traditionnellement des milliers de personnes sur le site de Tour & Taxis. "Ce qui est aussi un succès et qu'on retiendra pour le futur, c'est la notion d'hybridation des rencontres, de cette relation entre numérique et la présence réelle", ajoute Tanguy Roosen, président du Conseil d'administration de la Foire du Livre. "On s'est invité chez les gens, avec des débats, on a initié des podcasts, des performances de rue, et nous avons réussi en essayant de se rapprocher des publics mais aussi en termes de collaboration avec nos partenaires, les librairies."

Forte de cette expérience numérique, la Foire du Livre 2022 tiendra compte des succès de cette édition virtuelle. "Nous avions envie de sortir et de nous ouvrir. Les circonstances nous ont forcés à saisir cette opportunité, d'aller plus loin et de décentrer la foire. L'idée d'avoir le territoire de Bruxelles comme terrain de jeu, d'avoir des lieux prestigieux, insolites et des librairies, cela restera au coeur de notre projet l'an prochain. On verra où mettre le curseur, en gardant ce qui marche bien dans une foire classique et en prenant ce qu'il y a eu de bon cette année", détaille Marie Noble.

Durant 11 jours, la Foire du Livre a accueilli quelque 250 auteurs au cours de rencontres littéraires qui étaient - et qui le sont toujours - accessibles sur le site internet de la foire (www.flb.be). Des dédicaces d'auteurs ont aussi été proposées dans de nombreuses librairies, partenaires du projet.

Quant à savoir si la Foire du Livre 2022 se tiendra sur le site de Tour & Taxis, Tanguy Roosen se montre plus prudent. "Notre volonté reste d'organiser un grand événement où toute la chaîne du livre peut se rencontrer à un endroit. Personnellement, je souhaiterais que cela puisse se faire à Tour & Taxis mais c'est encore trop tôt pour en parler."

>> (Re)lire notre interview de Lisette Lombé, prose combat

"Nous ne nous étions pas fixé de chiffres", explique Marie Noble, Commissaire générale de la Foire du Livre. "C'était une aventure laboratoire et nous voulions voir ce qui allait fonctionner ou non.""Quand nous organisons la foire en présentiel, nous accueillons 70.000 visiteurs mais nous n'avons pas autant de personnes qui assistent à des rencontres. On a désormais ce moyen numérique qui permet d'avoir plus de spectateurs pour les rencontres numériques que ce qu'on aurait pu imaginer en présentiel", précise Anne Lemaire, trésorière de la Foire du Livre.Le constat est donc plus que positif pour cette édition, alors que la foire attire traditionnellement des milliers de personnes sur le site de Tour & Taxis. "Ce qui est aussi un succès et qu'on retiendra pour le futur, c'est la notion d'hybridation des rencontres, de cette relation entre numérique et la présence réelle", ajoute Tanguy Roosen, président du Conseil d'administration de la Foire du Livre. "On s'est invité chez les gens, avec des débats, on a initié des podcasts, des performances de rue, et nous avons réussi en essayant de se rapprocher des publics mais aussi en termes de collaboration avec nos partenaires, les librairies."Forte de cette expérience numérique, la Foire du Livre 2022 tiendra compte des succès de cette édition virtuelle. "Nous avions envie de sortir et de nous ouvrir. Les circonstances nous ont forcés à saisir cette opportunité, d'aller plus loin et de décentrer la foire. L'idée d'avoir le territoire de Bruxelles comme terrain de jeu, d'avoir des lieux prestigieux, insolites et des librairies, cela restera au coeur de notre projet l'an prochain. On verra où mettre le curseur, en gardant ce qui marche bien dans une foire classique et en prenant ce qu'il y a eu de bon cette année", détaille Marie Noble.Durant 11 jours, la Foire du Livre a accueilli quelque 250 auteurs au cours de rencontres littéraires qui étaient - et qui le sont toujours - accessibles sur le site internet de la foire (www.flb.be). Des dédicaces d'auteurs ont aussi été proposées dans de nombreuses librairies, partenaires du projet.Quant à savoir si la Foire du Livre 2022 se tiendra sur le site de Tour & Taxis, Tanguy Roosen se montre plus prudent. "Notre volonté reste d'organiser un grand événement où toute la chaîne du livre peut se rencontrer à un endroit. Personnellement, je souhaiterais que cela puisse se faire à Tour & Taxis mais c'est encore trop tôt pour en parler."