Cet outil permettra à quiconque enseigne ou intervient dans diverses conférences de mettre à jour ses modèles de références et de contrer l'amnésie sur l'histoire des femmes: où sont les pionnières du monde hospitalier, journalistique, militaire, culturel...?

On ne valorise pas ici l'histoire du féminisme, mais bien celui des femmes. Durant 15 ans, ces trois chercheuses aguerries ont rassemblé des archives dispersées, jamais recensées, avec l'aide de 70 contributrices. Au travers de 165 notices synthétiques, il nous est donné de resituer les actrices de l'instauration de la contraception, de partis politiques wallons, flamands, du monde ouvrier, entre autres thématiques non exhaustives.

L'engagement d'Eliane Vogel-Polsky pour des gouvernements paritaires

Comme figure de proue, la juriste Eliane Vogel-Polsky est resituée dans son action pour une Europe sociale, luttant pour l'égalité salariale au travers de son travail pour la diffusion de la charte européenne sur le rôle des femmes dans la vie locale. Plus connue via l'article 119 du traité de Rome, cette charte est une référence pour de nombreuses villes européennes aujourd'hui.

À l'issue de la présentation de l'ouvrage, un documentaire exceptionnel sur la vie de cette personnalité a ainsi été présenté. Réalisé par Agnès Hubert et Haleh Chinakar, cette coproduction avec la RTBF et Gender 5Plus, intitulé Eliane Vogel-Polsky: Ses Combats pour l'Europe et l'Egalité, est la seule référence visuelle au sujet de cette femme. Le court-métrage, à voir sur Auvio et sur La Trois ce 8/3 à 23h25, refait lumière sur plusieurs combats féministes en Belgique, dont la grève des travailleuses de la FN Herstal qui a propulsé l'engagement féministe de la juriste belge vers un combat dans les sphères juridiques, un engagement égal à celui de Simone Veil pour l'IVG en France.

Les liens entre luttes passées et présentes

Les autrices mentionnaient la corrélation entre les luttes passées et l'ampleur qu'a pu prendre le mouvement #metoo. "La lutte contre le harcèlement au travail dans les années 80 a été un socle incontournable pour renverser les responsables et donner un écho d'aplomb aux témoignages de toutes ces femmes."

La diffusion de cet ouvrage et le fait de ramener toutes ces problématiques sur la table sont nécessaires au vu de son actualité. Pour une percée des résultats, Eliane Gubin insistait sur le besoin de lier la sphère juridique et sociale, dans la mesure où la législation a besoin d'apports associatifs, liés à la réalité du terrain, pour pouvoir viser juste. "L'intérêt de l'histoire (NDLR: et de la constitution d'une encyclopédie de l'histoire des femmes) est d'éclairer le présent, les enjeux sous-jacents de ces luttes, et pouvoir contribuer à faire la prévention de discours simplistes niant toutes ces réalités."

Ce lien donne accès à quelques pages de l'Encyclopédie et à son acquisition.

Sandra Farrands