Faut pas l'énerver, Wolfi. A travers la centaine de pages du pimenté album-biographie-encyclopédie dont Adolf Hitler est l'anti-héros, La véritable histoire vraie de Hitler - cosigné Ptiluc et Bernard Swijsen - le Führer (déjanté, détraqué, dingue, mais aussi étrangement amusant et même attachant, par moments), n'a de cesse de le répéter: "Faut pas m'énerver!" Reste que cette approche atypique du Führer pourrait faire passer Hitler l'ignoble pour un rigolo, un crevard certes, mais un crevard marrant, touchant, qui met le pouvoir dans sa poche, à la faveur d'une population épuisée et à genoux.
...