C'est un objet culte de l'univers de la bande dessinée et pourtant, il ne fera pas partie de la fête. Réalisé par Emmanuel Lepage, le visuel avait été dévoilé sur le compte Instagram du dessinateur le 27 août dernier. La fusée rouge, qui apparaît dans les albums Objectif Lune et On a marché sur la Lune, y côtoyait entre autres le vaisseau spatial de Valérian et Laureline, l'Espadon de Blake et Mortimer et la 2 CV de Boule & Bill. Une bonne réunion de copains.

Mais le lendemain de cette publication, le CBBD a reçu une plainte de la société Moulinsart, en charge de l'exploitation commerciale de l'oeuvre du père de Tintin. Celle-ci stipule que le travail d'Hergé n'étant pas dans le domaine public, le CBBD n'est pas en droit de reproduire un dessin inspiré de l'univers Tintin sans en demander l'autorisation.

Repartir du bon pied

Sur Instagram, dans un post suivant, Emmanuel Lepage a expliqué la situation à ses abonnés, encadrant l'objet de discorde en rouge: "Un autre visuel est en préparation... sans fusée à damier!" Il semblerait en effet que Moulinsart soit le seul ayant droit qui a porté plainte. Sur Twitter, les Editions Dargaud ont volé au secours du Musée avec le hashtag #mieuxquelafusée.

Quant à l'artiste qui avait fini son oeuvre au début de l'été, il a dû recommencer en un week-end. Plus de fusée, mais un Schtroumpf en plus, ainsi que Superman et Astroboy. Plein d'humour, Emmanuel Lepage a paré son navire d'un damier rouge et blanc et si on regarde bien sur le pont, un personnage en pull bleu et pantalon gonflant prend l'air incognito.