Mine de rien, j'ai passé une semaine plutôt traumatisante: je me suis acheté un nouvel ordinateur et je me suis fait arracher la moitié d'une dent. On ne dirait pas comme ça mais l'un est aussi stressant que l'autre. C'est que je n'y connais vraiment que dalle en informatique, aussi, quand j'achète un laptop, j'ai l'impression d'être Jason Bourne à Moscou. Je sais qu'ils sont là pour me mettre la tête dans un sac et me laisser groggy les fesses en sang dans une décharge. Je me méfie de tout le monde. Je ne comprends rien à ce qu'ils me disent. Mon cerveau reptilien est en mode "fight/flight", prêt à tuer ou à détaler. C'est fatigant. Se faire arracher une dent cassée, c'est un peu plus cool mais à peine. J'adore le bruit que ça fait, je voudrais même que cela devienne ma sonnerie de téléphone. J'aime bien demander "is it safe?" aux dentistes: dans 99% des cas, cette fine allusion à ce qui est pourtant une scène phare de la représentation de la profession au cinéma (ci-dessous) leur passe complètement au-dessus de la fraise.
...