L'ensemble des ministres est concerné par les décisions. Un montant complémentaire de 8,5 millions d'euros est ainsi mobilisé pour les opérateurs culturels dont beaucoup sont encore frappés par la non-tenue de leurs activités. Les demandes d'indemnisation pourront être introduites pour une période qui a été étendue du 4 mai au 5 juillet.

Une subvention exceptionnelle d'un million d'euros sera par ailleurs accordée à Wallonie-Bruxelles International pour soutenir les secteurs artistiques en difficultés dans le cadre de la diffusion internationale. Un montant identique servira également à aider les équipes techniques et artistiques victimes d'annulations à l'étranger.

Un montant de 2,5 millions d'euros supplémentaires sera dégagé en faveur des festivals culturels, une mesure qui s'ajoute au maintien des subventions prévues pour les festivals malgré les reports et annulations.

Pour aider le secteur du livre, différentes mesures d'un montant de 2,67 millions d'euros sont annoncées.

Dans le domaine de l'éducation, des moyens ont également été débloqués pour le soutien aux cours supplémentaires dans l'enseignement de promotion sociale et pas moins de 22 millions d'euros seront investis pour intensifier la stratégie numérique de l'éducation et les pratiques de remédiation.

Un budget de 17 millions d'euros permettra d'accorder, dès la rentrée de septembre, des périodes supplémentaires aux écoles, particulièrement celles fréquentées par un public moins favorisé, afin d'assurer un accompagnement personnalisé des élèves qui ont des difficultés.

L'ensemble des ministres est concerné par les décisions. Un montant complémentaire de 8,5 millions d'euros est ainsi mobilisé pour les opérateurs culturels dont beaucoup sont encore frappés par la non-tenue de leurs activités. Les demandes d'indemnisation pourront être introduites pour une période qui a été étendue du 4 mai au 5 juillet. Une subvention exceptionnelle d'un million d'euros sera par ailleurs accordée à Wallonie-Bruxelles International pour soutenir les secteurs artistiques en difficultés dans le cadre de la diffusion internationale. Un montant identique servira également à aider les équipes techniques et artistiques victimes d'annulations à l'étranger. Un montant de 2,5 millions d'euros supplémentaires sera dégagé en faveur des festivals culturels, une mesure qui s'ajoute au maintien des subventions prévues pour les festivals malgré les reports et annulations. Pour aider le secteur du livre, différentes mesures d'un montant de 2,67 millions d'euros sont annoncées. Dans le domaine de l'éducation, des moyens ont également été débloqués pour le soutien aux cours supplémentaires dans l'enseignement de promotion sociale et pas moins de 22 millions d'euros seront investis pour intensifier la stratégie numérique de l'éducation et les pratiques de remédiation. Un budget de 17 millions d'euros permettra d'accorder, dès la rentrée de septembre, des périodes supplémentaires aux écoles, particulièrement celles fréquentées par un public moins favorisé, afin d'assurer un accompagnement personnalisé des élèves qui ont des difficultés.