Vous l'avez peut-être déjà croisé au détour d'une flânerie en ville. Grégory Decock, c'est cet artiste qui s'amuse notamment à détourner la signalisation routière avec beaucoup d'humour: dos d'ânes transformés en chapeaux melons, stops dentés, mais aussi une rue d'Arles entièrement convertie en un immense passage pour piétons.

Véritable réflexion sur la place du piéton dans l'environnement urbain, son oeuvre se poursuivra ce week-end entre le rond-point Henri Conscience et la rue Sans Souci, qui n'ont pas été choisies au hasard puisqu'elles symbolisent pour lui "une transition entre l'état de conscience et d'inconscience". L'occasion également de prolonger l'exposition intramuros du musée d'Ixelles à son environnement naturel, à savoir la rue.

De nombreuses activités sont prévues en marge pendant la durée de l'exposition, depuis son ouverture en juin dernier: ateliers avec des street artists, visites décalées de Bruxelles, conférences-débats...

K.D.

Intervention artistique du samedi 6 août à 10h au dimanche 7 août à 20h.

Explosition. L'art du graffiti à Bruxelles, au musée d'Ixelles jusqu'au 4 septembre.

Infos: www.museedixelles.be - Site Web de Grégory Decock