En attendant, vous pouvez (re)lire notre interview de Bong Joon-ho ainsi que notre critique du film.