Si vous ne connaissez pas Stephan Vanfleteren, il est fort probable que vous soyez déjà tombé sur ses portraits des Diables rouges, réalisés en noir et blanc. Pourtant, le photographe a une expérience inébranlable, particulièrement dans le photojournalisme. En témoignent ces nombreuses années passées au service du quotidien néerlandophone De Morgen ou encore ses nombreuses récompenses. Lorsque le quotidien français Le Monde cherche un oeil neuf pour immortaliser le Festival de Cannes, Jean-François Leroy, tête pensante de Visa pour l'image, conseille sans hésitation Stephan. C'est peut-être ici que tout démarre...
...